Consultation publique: la liberté et la paix sociale ont besoin de vous

Événement FacebookUne importante consultation publique va avoir lieu à Outremont le 29 octobre. Il s’agit de réviser le règlement limitant le droit des familles de confession juive, toutes communautés confondues, à installer des cabanes provisoires pendant la fête de Souccot sur leurs propres balcons et dans leurs propres cours (voir le billet précédent).

Quelques Amis de la rue Hutchison, un groupe interculturel informel dont je fais partie depuis environ un an, se sont réunis mardi soir sur la rue Hutchison et j’ai participé à cette conversation.

Voici le résumé que je peux en faire (mais qui n’engage pour l’instant que moi):

  • Nous acceptons le fait que l’arrondissement d’Outremont encadre cette pratique au niveau municipal, notamment pour éviter d’éventuelles nuisances ou tenir comptes de questions de sécurité.
  • Mais nous ne comprenons pas que le Conseil envisage de réformer le règlement actuel, qui laissait au moins à chaque famille une marge de manœuvre dans sa façon de l’appliquer, pour imposer une période d’installation des cabanes d’une durée fixée dans le temps de 15 jours, sans aucune marge de manœuvre.
  • Cela rendrait les choses très difficiles, voire impossibles pour beaucoup de gens. En d’autres termes, un tel règlement serait beaucoup trop coercitif et entraînerait fatalement un haut taux de « délinquance ». Les communautés concernées, appuyés par des groupes de citoyens modérés du quartier, se verraient en droit de le contester de toutes leurs forces.
  • Nous croyons que le Conseil devrait plutôt se rallier au texte initialement proposé par leurs propres fonctionnaires, qui limitait cette période à 24 jours (7 jours avant et 7 jours après les fêtes), comme c’est le cas dans la zone limitrophe de Côte-Des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.
  • Nous rappelons qu’à l’Est, sur le Plateau Mont-Royal, les familles juives peuvent disposer de leur soukkas sans limite de temps, tout comme les québécois ordinaires disposent de leurs drapeaux québécois, de leurs citrouilles d’Halloween, de leurs crèches et autres décorations extérieures de Noël. Nous n’exigeons pas qu’Outremont devienne du jour au lendemain aussi progressiste, même si cela nous semblerait adéquat, mais nous demandons à tout le moins une approche similaire à celle de CDN/NDG. Elle a fait ses preuves et nous sommes prêts à collaborer à la rendre acceptable auprès de toutes les communautés concernées.

Nous appelons donc les résidents de l’arrondissement d’0utremont et d’une zone contiguë à l’arrondissement d’Outremont dans les arrondissements de Côte-Des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, de Villeray-St-Michel-Parc-Extension, du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont-La Petite-Patrie et de Ville-Marie à faire un effort, mercredi prochain. Nous leur demandons de participer à la consultation, d’entendre les arguments des uns et des autres et de nous appuyer si notre cause leur semble juste.

Nous ne voulons surtout pas d’une nouvelle bataille intercommunautaire déchirant les concitoyens d’Outremont. Ce que nous voulons, au contraire, c’est travailler tous ensemble, dans le respect de tous et dans l’intérêt du bien commun, afin que cette bataille n’ait pas lieu. Pour cela, mercredi prochain, nous avons besoin de vous. Merci!

C.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *